Jim Fergus

Espaces Sauvages

La balade sauvage de Jim Fergus

Comment être en même temps un amoureux de la nature, un citoyen soucieux de l’environnement et un chasseur dans la plus pure tradition américaine ? C’est en partie pour répondre à cette question mais surtout pour réaliser un rêve d’enfant que Jim Fergus a décidé au début des années 1990 de parcourir le continent nord-américain comme le faisaient les anciens Indiens nomades à la poursuite du gibier. Il a ainsi sillonné les Interstates et les dirt-roads d’une vingtaine d’États avec un truck aménagé, ses fusils et sa chienne Sweetzer.

C’est cette aventure qu’il nous fait partager à travers les déserts, les champs, les marais, et les forêts du pays en compagnie parfois d’écrivains comme Jim Harrison et Richard Ford, parfois d’anonymes, tous réunis par un même amour fervents des espaces sauvages.

On y retrouve le talent incomparable de conteur de Jim Fergus, qui a fait le succès de ses romans, mais surtout son extrème sensibilité, sa passion immense des animaux, des gens simple, et de la terre. Plus qu’un récit de voyage qu’un simple carnet de chasse époustouflant en forme de balade sauvage, nous permet d’atteindre à l’essence même de ce qui a fait la grandeur de la littérature américaine.

TRADUIT DE L’ANGLAIS (ETATS-UNIS) PAR NICOLAS DE TOLDI

css.php