Jim Fergus

Mon América selectionné pour le Prix François Sommer 2013 (de la fondation François Sommer) dans la catégorie Fiction

Posted on février 22, 2014

Discours de réception du prix François Sommer 2013
Au Musée de la Chasse et de la Nature de l’Hôtel de Guénégaud à Paris, 28 janvier, 2014
Présenté en mon nom par mon traducteur de Mon Amérique Nicolas de Toldi

Chers amis, c’est une immense fierté pour moi de recevoir ce prix de la Fondation François Sommer et du Musée de la Chasse et de la Nature de Paris. Cet endroit, cette fondation sont uniques en leur genre. Je n’en connais pas d’équivalent de par le monde et il n’y a certainement rien de comparable dans mon propre pays.
Il faut remonter très loin dans l’histoire de notre espèce, peut être jusqu’aux grottes de Lascaux pour trouver l’origine de l’esprit célébré en ce lieu. Je veux parler de l’union immémoriale de la chasse avec la nature qui nous entoure, l’art et la culture. C’est l’essence même de ce qui nous rapproche et nous différencie des autres espèces. Une même nécessité sauvage de lutter pour notre survie mais aussi une recherche constante et fondamentale d’esthétique et de beauté.
Cependant, c’est une chose d’honorer la tradition et c’en est une autre de transposer tout cela au monde moderne. Nous sommes confrontés ces temps ci sur terre à d’immenses défis. La population humaine explose, le climat change, les espaces sauvages s’amenuisent et trop d’espèces sont toujours menacées d’extinction. L’image des ours polaires qui se noient dans l’océan Arctique parce que leur monde est en train de fondre, me hante et me donne des cauchemars. Cette image est à la fois une réalité, une métaphore et un mauvais présage annonçant ce qui arrivera si on n’agit pas dès maintenant.
Ceux d’entre nous qui aiment la nature, la chasse et ces animaux sauvages qui nourrissent nos corps et notre imaginaire doivent se lever pour défendre ce trésor et pour notre propre défense en tant qu’espèce.
C’est pour tout cela que j’applaudis l’action de la fondation François Sommer et du Musée de la Chasse, pour leur rôle moteur dans la conservation et la préservation de notre terre.

Merci à tous d’être venus ici ce soir. Pardonnez moi de n’avoir pu me joindre à vous. Merci encore pour l’immense honneur de ce prix.

                        Jim Fergus  

One Response to Mon América selectionné pour le Prix François Sommer 2013 (de la fondation François Sommer) dans la catégorie Fiction

Patrice Fevrier says: mars 8, 2014 at 2:33

I was so plesed to meet you at the Prix Francois Sommer. When I called my friend Nicolas de Toldi to ask him if he will be there with you and that he answered: « Of course I have to replace Jim who will not come. » I said: « Seeing you is really not good news! » We both laugh, but I made him promise that we will meet (may be on some hunting wild place) the next time you’ll come to France.
All the best for you.
Patrice

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

css.php